Les Chroniques d’Hurluberland

 

 

Spectacle de lecture musicale et ombres

Par Olivier Ka et Nina Mouchmouch

 

 

 

Hurluberland est un pays imaginaire, aussi absurde et fantasque qu’un rêve, aussi petit qu’un village, où tout est possible.

 

De cet endroit lointain et improbable, nous sont parvenues quelques histoires. Celles-ci, racontées par Olivier Ka et mise en musique par Nina Mouchmouch, sont illustrées par un jeu d’ombres où chacun pourra projeter son propre imaginaire.

 

Les Chroniques d’Hurluberland : un songe théâtral et littéraire, un spectacle à entendre et à contempler. Pour tout public, à partir de six ans.

 

Trois histoires composent ce spectacle :

 

- Le poulet mécanique

« Un jour, un étrange automate en forme de poulet traverse les rues d’Hurluberland pour se rendre chez un cultivateur de potirons. A la surprise générale, cette drôle de machine sait faire de la musique… »

 

- L’échelle dans le ciel

« Un matin, une échelle apparaît au centre d’Hurluberland. Dressée vers le ciel, son sommet se perd dans les nuages. On va tenter d’y grimper pour voir jusqu’où elle mène… »

 

- Les chanteuses de jardin

« A Hurluberland, trois chanteuses aux voix merveilleuses ont le pouvoir faire pousser des fleurs. Cela intéresse le roi, mais le roi n’étant pas raisonnable, les fleurs envahissent son jardin. »

  

Durée : 40 mn

Fiche technique : Une salle obscure. Tout le matériel nécessaire au spectacle est fourni par les artistes.

Tarif : 600 euros + défraiements.

 

 

Ces histoires sont extraites de l’ouvrage d’Olivier Ka « Les Chroniques d’Hurluberland » paru aux éditions du Rouergue.


Obstinément chocolat

 

 

Parce que le chocolat est un aliment divin, un compagnon réconfortant, un produit aux multiples bienfaits, et parce qu’il est apprécié de tous, il fallait bien lui consacrer un spectacle tout entier.

 

 

Obstinément Chocolat est composé de quatre histoires dont l’ingrédient principal est le chocolat sous toutes ses formes, pour des tableaux décalés, aussi bien emprunts de tendresse que délicieusement absurdes.

 

Portraits hauts en couleur de clients d’une discrète chocolaterie ; révolte dans une maison de retraite après la suppression du chocolat du goûter ; édification de la plus haute cloche en chocolat du monde dans un obscure village norvégien ; ou bien plongée en plein trafic de cacao façon polar noir, par un reporter intrépide et amateur de vieux tangos…

 

 

 

Les histoires d’Olivier Ka développent tous les arômes du chocolat afin d’offrir au spectateur un voyage gourmand, et de partager avec lui le goût des belles histoires.

 

 

Accompagnées des musiques délicieuses de Nina Mouchmouch et des illustrations                                                                              réalisées en direct par Régis Lejonc.

 

Durée : 60 mn

Tout public à partir de 12 Ans

Tarif : 600 euros + défraiements

L'enfant qui voulait toucher le ciel

 

 

 

Il y a le père, la mère et l’enfant.

Tous les trois marchent sans cesse, tous les jours de l’année. Du matin au soir, ils marchent, d’un pas régulier, ils mettent un pied devant l’autre, et encore un pied devant l’autre, et ils avancent.

 

Un jour, l’enfant s’interroge. Un jour, l’enfant se rebelle. Marcher, ça sert à quoi ? Marcher, pour aller où ? Et si, lui, il n’avait plus envie de marcher ? Et s’il désirait… voler ?

 

   Olivier Ka propose ici un conte philosophique, une promenade initiatique, qui va emmener cet enfant et ses parents sur des chemins inconnus, vers une destination inédite.

Cette histoire, mise en image et en musique en direct (par Régis Lejonc et Nina Mouchmouch) est une invitation au voyage imaginaire.

 

 

Durée : 35 mn

Captation et projection des illustrations sur grand écran, musique live.

Tout public, à partir de 6 ans

 

Tarif : 600 euros + défraiements

 


Histoires Malpolites

 

 

 

One man show littéraire et incorrect, à partir de cinq ans.

 

Quel est le lien commun entre la mésaventure d’un voleur à gros nez incapable de contrôler ses éternuements, des pigeons boulimiques, une princesse allergique au chocolat, un homme qui a passé une lamentable journée, un lapin détestant les carottes, un jeune garçon qui pète en classe ou encore des vacances sur un planète lointaine et dégoûtante ?

 

 

Aucun, sinon que l’auteur s’amuse et amuse son jeune public à raconter ces histoires, parfois décalées, parfois absurdes ou insolentes. C’est l’enfance sous toutes ses facettes, des plus grotesques aux plus grinçantes, qu’Olivier Ka propose de nous montrer, accompagné par quelques notes de son accordéon.

 

 

 

Spectacle joué sans sono.

Durée : 45 mn.

Jauge spectateurs : 50 maxi.

Lieu clos.

Tarif : 400 euros 

 

Vente-dédicace de l’ouvrage dont sont extraits les textes après le spectacle (Histoires Malpolites, 56 pages, 10 histoires, 10 illustrations : 5 euros).